Partager ce Post

Afrique Actualités / Société & Santé

Burkina Faso : 18 morts dont deux assaillants après « l’attaque terroriste » ( Vidéos )

Burkina Faso : 18 morts dont deux assaillants après « l’attaque terroriste » ( Vidéos )

Une « attaque terroriste » a été menée dimanche soir contre un café-restaurant à Ouagadougou, faisant au moins 18 morts dont deux assaillants et une dizaine de blessés, a annoncé le gouvernement burkinabé. Les Français sont invités à « éviter le secteur », a-t-on appris ce lundi matin par le Quai d’Orsay.

Une opération des forces de sécurité contre les assaillants jihadistes présumés d’un café-restaurant de Ouagadougou « a pris fin », a annoncé lundi le ministre burkinabé de la Communication Remis Dandjinou en avançant un bilan de 18 morts.

Les Français résidents au Burkina Faso sont « invités à éviter le secteur et à rassurer leurs proches », a dit le ministère dans un communiqué.

Deux assaillants tués

L’ « attaque terroriste » menée dimanche soir contre le café-restaurant Istanbul a fait également une dizaine de blessés et deux assaillants ont été abattus, selon le ministre. Le nombre total des assaillants est inconnu.

Des opérations de « quadrillage et vérification des maisons avoisinantes » se poursuivaient lundi, a précisé le ministre lors d’un point presse, diffusé notamment sur les réseaux sociaux et RFI.

Les tirs ont pris fin depuis 5 h (locales et GMT), selon un journaliste de l’AFP aux alentours du café-restaurant Istanbul.

Remis Dandjinou avait confirmé lors d’un précédent point presse que « des personnes ont été retenues » par les assaillants, et que « certaines ont été relâchées », mais sans donner plus de détails.

Le ministre a évoqué des victimes « de différentes nationalités, des Burkinabés et des étrangers », sans donner de décompte précis.

La police scientifique toujours sur place

« Selon des témoins, au moins deux assaillants arrivés à moto vers 21 h, armés de kalachnikov, ont ouvert le feu sur le restaurant Istanbul », a indiqué à l’AFP un officier de gendarmerie sous couvert d’anonymat.

Un serveur du restaurant a lui vu « trois hommes arrivés à bord d’un véhicule 4×4 vers 21 h 30, (qui) sont descendus du véhicule et ont ouvert le feu sur les clients assis sur la terrasse » de ce café fréquenté par une clientèle expatriée.

Après avoir évacué le périmètre, les forces de sécurité – gendarmerie, police et armée — ont donné l’assaut vers 22 h 15 contre les assaillants retranchés dans l’immeuble qui abrite le café, selon l’officier de gendarmerie.

Les tirs, intenses au début, sont ensuite devenus sporadiques, a rapporté un journaliste de l’AFP. Sur une vidéo diffusée sur Twitter, on voit des gens s’enfuir en courant et en criant. Puis dans une séquence suivante, on entend des tirs nourris.

MaCky on Twitter

MaCky on Twitter

https://t.co/eUs7q75h03

MaCky on Twitter

Les tirs ont repris de plus belle #ouagadougou https://t.co/mk9bPxNDhO

MaCky on Twitter

Assaut final.!? Tirs nourris #ouagadougou https://t.co/uZ8GTDmyBc

BFMTV on Twitter

On a entendu des détonations et on a vu des gens courir. » Un témoin raconte l’attaque à Ouagadougou, au Burkina Faso https://t.co/2ELxN51DX8

Lundi matin, alors que le jour s’était levé, le périmètre autour du café-restaurant Istanbul était toujours bouclé. La police scientifique était déployée sur le site pour les prélèvements pour l’enquête et l’identification des victimes.Les blessés ont été transportés dans la nuit à l’hôpital Yalgado Ouedraogo.

« Nous sommes débordés », a confié dans la nuit un chirurgien à l’AFP sous couvert d’anonymat. « Nous avons reçu une dizaine de blessés, dont trois qui sont décédés. La situation des autres blessés est très critique. Trois sont pris en charge actuellement en bloc opératoire ».

Paris en contact avec Ouagadougou

L’ambassade de France à Ouagadougou est en « contact permanent » avec les autorités au Burkina Faso, a dit ce lundi le ministère français des Affaires étrangères.

Les Français résidents au Burkina Faso sont « invités à éviter le secteur et à rassurer leurs proches »dit le ministère dans un communiqué.

« La France adresse ses condoléances aux familles des victimes. Elle est aux côtés du peuple et des autorités burkinabés dans ce moment douloureux et se tient prête à leur porter assistance », ajoute le ministère des Affaires étrangères.

« Un numéro de réponse téléphonique a été ouvert à l’ambassade : +226.25.49.66.20 ».

Article modifier para la rédaction

Source : www.ouest-france.fr

 

 

 

 

 

 

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…