Partager ce Post

News / Société & Santé

Décès du père spirituel du PAN – Le père Marcel Dussud a rejoint le Père céleste

Décès du père spirituel du PAN – Le père Marcel Dussud a rejoint le Père céleste

Le père Marcel Dussud à Guillaume Soro : « Guillaume, tu as décidé de devenir prêtre comme moi. Je t’envoie au Petit séminaire à Katiola.»

Le Président de l’Assemblée nationale, SEM. Guillaume Kigbafori Soro est effondré depuis ce jeudi 11 janvier 2018 par la triste nouvelle de la disparition de son père spirituel, le père Marcel Dussud. C’est ce prélat français en mission à Mankono qui a suscité au petit Guillaume Soro la vocation de devenir prêtre du Seigneur Jésus-Christ.

Marcel DUSSUD, père spirituel de Guillaume Soro a tiré sa révérence

Dans ses mémoires, Guillaume Soro est toujours très enthousiaste quand il évoque le nom du père Marcel Dussud, à tel point qu’il a donné, comme pour immortaliser cette affection qu’il avait pour lui, le nom de ce serviteur français du Seigneur, à son premier fils. C’est pourquoi la nouvelle du décès du père Marcel Dussud l’a atteint ce jeudi comme un poignard  qui lui transperce le cœur. Aujourd’hui est assurément un grand jour de tristesse pour le chef du Parlement ivoirien, qui par cette disparition perd son second papa après son père biologique, son père spirituel, son grand –père, son confident, son ami.

C’est à Mankono où son géniteur, M. Soro Zanga Clément fut affecté que les chemins du père Marcel Dussud et du petit Guillaume Soro, alors écolier en classe de CM2, se croisent. Là-bas à Mankono, le petit Guillaume en bon petit chrétien catholique accompagnait sa mère à l’Eglise les dimanches et c’est ainsi qu’il fait la connaissance du père Marcel Dussud, un prêtre français qui, dit-il, l’a profondément marqué et qui selon les informations qu’il avait, vivait  en France à Dijon.

Guillaume Soro témoignera dans l’un de ses écrits que Le père Marcel Dussud l’a totalement adopté après leur rencontre. Il est devenu un vrai père spirituel pour lui. ‘’C’est ce serviteur de Dieu qui a fortifié sa foi et qui a fait naître en lui sa vocation de prêtrise’’, dira-t-il. En 1984, il obtient avec brio son certificat d’études primaires élémentaires et le père Marcel Dussud lui dit ceci : « Guillaume, tu as décidé de devenir prêtre comme moi. Je t’envoie au Petit séminaire à Katiola.»

C’est ainsi qu’après l’obtention avec brio de son certificat d’étude primaire et élémentaire (CEPE) et de son entrée en 6ème qui Guillaume Soro est affecté au Petit séminaire Saint Jean de Katiola.

Depuis lors,  Guillaume Soro n’a plus quitté le père Marcel Dussud jusqu’aujourd’hui, même après avoir quitté le séminaire après son obtention au BEPC pour des raisons qui lui étaient propres. Ce prêtre français, premier curé du petit Guillaume Soro est né en 1935 en France et était missionnaire de la Société des Missions africaines (SMA). Il a tiré sa révérence à l’âge de 83 ans laissant son fils adoptif inconsolable.

« Le Seigneur a donné, le Seigneur a repris ; que le Nom du Seigneur soit Béni »

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…