Partager ce Post

À la Une / StartUp & Business

Fabrice Sawegnon : l’homme derrière la mystique de Voodoo communications

Fabrice Sawegnon : l’homme derrière la mystique de Voodoo communications

Il est certainement le publicitaire le plus connu d’Afrique francophone. A la tête de Voodoo Communication, il a fait passer de simples candidats au rang de chefs d’États, donné une image de prestige à des marques étrangères, sur le territoire africain. Après s’être imposé dans un environnement aussi concurrentiel que celui de la communication, le patron du groupe Voodoo s’est lancé un nouveau défi : devenir maire de la commune du plateau.

Lorsque Fabrice Sawegnon annonce son intention de briguer la mairie de la commune du plateau, les remous provoqués par son ambition vont toucher toute la classe politique de la ville d’Abidjan. Il est clair que self made man, ayant bâti son personnage sur d’improbables victoires, fait peur du côté de ses rivaux. En effet, depuis son annonce, son quotidien est devenu celui d’un guerrier qui doit frapper et se défendre dans une guerre où tous les coups semblent permis. Qu’à cela ne tienne. L’adversité, Fabrice Sawegnon l’a maintes fois affrontée et bien souvent vaincue.

Voodoo Communication : un succès inattendu

L’histoire de Fabrice Sawegnon est intimement liée à celle de sa société, Voodoo Communications. A l’instar de son PDG, né le 18 janvier 1972 à Abidjan, rien ne prédisait un tel succès pour l’agence de communications. Quand Fabrice Sawegnon crée l’entreprise en 1999, il n’a que 4 ans d’expériences dans le domaine de la communication. En effet, après avoir obtenu son diplôme de Gestion et Commerce à Yamoussoukro en 1994, il est chef de produit chez Metal Ivoire/Jal Afrique avant de rejoindre, l’année suivante, l’agence de communication Panafcom Young & Rubicam. Chef de groupe pendant deux ans, il apprend en gérant des comptes clients prestigieux tels que Nissan. L’expérience est concluante.

A lire: TripAfrique, le leader de la réservation de tickets de bus en Afrique

Fabrice Sawegnon rejoint alors la filiale locale du groupe américain McCann-Erickson. Il se fait alors connaître en Afrique francophone et dans quelques pays anglophones en tant que directeur de clientèle de Coca-Cola et Sprite. Devenu un fin connaisseur du secteur, il remarque néanmoins une faille dans le modèle appliqué par les agences de communications étrangères sur le continent africain. Les campagnes sont pensées et créées la plupart du temps par des étrangers qui ne comprennent pas vraiment la culture africaine et ne saisissent que partiellement l’essence du marché continental de la communication. Eureka! Ce qu’il faut, c’est une agence de communication disposant d’un personnel africain imprégné des cultures du continent. Convaincu qu’il est dans le vrai, et à cette époque il faut reconnaître qu’il est bien le seul, Fabrice Sawegnon crée l’agence indépendante Voodoo Communication en 1999.

Lire la suite de l’article sur le Magazine InAfrik

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…