Partager ce Post

Afrique Actualités / Economie & Finance / Top Endroits à Visiter

L’agenda culture Afrique du 11 mai au 17 juin 2017

L’agenda culture Afrique du 11 mai au 17 juin 2017

Où sortir la semaine prochaine ? L’agenda culturel africain avec Anne Bocandé, rédactrice en chef d’Africultures

Le wax est à l’honneur non pas pour un défilé de mode mais pour une exposition photo à Dakar.

Depuis vendredi, la Galerie Arte de Dakar met à l’honneur le travail de deux artistes : le designer textile Amadou Mbodj, et le photographe Malick Welli.

Amadou Mbodj est un doyen ; il dessine depuis plus de cinquante ans des maquettes de tissus wax. Notamment pour de grandes sociétés sénégalaises de production textile.

La galerie Arte l’a convié à exposer et à créer : c’est dire qu’il a accepté de redessiner à l’encre de Chine et à la gouache, à l’ancienne, les prototypes qui ont eu du succès ces 50 dernières années.

A ses côtés Malick Welli, jeune photographe, avec sa série Journal d’un retour au village natal, il revisite l’art des photos studio en l’actualisant avec son époque.Rendez-vous pour cette exposition WaxArte jusqu’au 8 juillet à la galerie Arte.

Direction Kinshasa pour un rendez-vous musical : le Jazzkif

A partir de vendredi prochain, et jusqu’à dimanche, Kinshasa vibrera aux rythmes de la salsa, de la morna, du jazz et de la rumba.Et ce, avec la programmation de cette 11e édition du festival Jazzkif.

De grands noms de la musique du continent s’y produisent.

Citons notamment le multi-instrumentiste et compositeur congolais Ray Lema ou le grand saxophoniste et chanteur camerounais Manu Dibango.

La chanteuse portugaise Lura est aussi programmée. Elle se réapproprie avec brio les musiques traditionnelles du Cap Vert, pays de sa maman, comme la morna et le batuque

Sans oublier le groupe Bakolo Music International considéré comme le plus ancien groupe de rumba congolaise, né dans les années 40, en République démocratique du Congo.

Et comme dernière venue sur la scène musicale congolaise, la chanteuse de RnB Anita Mwarabu, notamment connue avec son titre Kin Fever. Elle est aussi de ce jazzKif. Rendez pour ce festival, JazzKif à la Halle de la Gombe, vendredi et samedi prochain à Kinshasa.

Football avec la Nuit du football africain. Cela se passe samedi 17 juin à Ouagadougou.

Après quatre éditions sur le sol ivoirien, les amoureux et amoureuses du football ont rendez-vous dans la capitale burkinabè samedi.
L’idée de la Nuit du football africain est d’y récompenser des acteurs du football africain, qu’ils soient joueurs, entraîneurs, dirigeants ou clubs de football en tant que tel.

11 trophées d’honneur seront remis, en plus de trophées spéciaux, et on peut citer déjà quelques noms

L’invité d’honneur de cette édition 2017, est Mr Roger Milla, à qui le jeune rappeur franco-guinéen MHD rend hommage dans un titre sorti il y a quelques mois. Ce footballeur camerounais a été deux fois ballon d’or africain, dont la première fois en 1976. Celui qui est surnommé le « vieux lion » a aussi été deux fois champion d’Afrique.

Autres invités d’honneur, notons le footballeur ghanéen Abedi Pélé, 3 fois ballons d’or africain entre 1991 et 1993.

Et aussi Shabani Nonda du Congo, le Sud-africain Lucas Radebe ou encore le Nigérian Nwanko Kanu, lui aussi deux fois ballons d’or africain et deux fois champion d’Angleterre avec Arsenal.

Cette Nuit du football africain s’ouvre par un match.

C’est un match qui débute à 16 heures opposant, annoncent les organisateurs, les légendes du football africain contre les légendes du football burkinabè.

Et puis, pour la soirée en elle-même, plusieurs artistes sont prévus notamment l’ivoirien Gadji CéLi, star de la musique aujourd’hui et footballeur professionnel hier, notamment dans la sélection nationale de Côte d’Ivoire Et cette soirée à lieu à la Salle polyvalente de Ouaga 2000, à partir de 20h.

On termine cet agenda culturel avec mardi une rencontre littéraire de haute volée à Johannesburg en Afrique du Sud.

Qu’est-ce qu’une Afrique décolonisée ? De jeunes écrivains se posent la question. Notamment celui qui a reçu la haute distinction littéraire du Caine Prize en 2016, Lidudumalingani Mqombothi

Une rencontre placée sous l’égide de la professeure et poétesse américaine Claudia Rankine. Elle intervient le lendemain mercredi autour des questions de race, de culture et de privilèges à travers le mouvement des Black Lives Matters aux Etats-Unis.

L’évènement est organisé, au Joburg théâtre, par deux réseaux artistiques : le Arts alive Johanesbourg et le réseau des femmes écrivaines africaines « African Women Writers ».

Toutes ces informations et bien d’autres rendez-vous et actualités culturels sont à retrouver sur votre site d’information Africultures.com.

Source: www.rfi.fr

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…