Partager ce Post

Politique

Le remaniement ministériel va-t-il renforcer le rapprochement Bédié-Soro ?

Le remaniement ministériel va-t-il renforcer le rapprochement Bédié-Soro ?

Selon certains observateurs politiques, le gouvernement réaménagé ne va pas arranger les choses entre les trois principaux alliés d’hier. Les relations entre Henri Konan Bédié et Guillaume Soro d’une part et Alassane Ouattara d’autre part.

Plus aucun ministère de souveraineté n’échoit au PDCI, c’est le constat qui apparait clairement au lendemain du remaniement ministériel survenu ce mercredi 19 juillet 2017.  André Sylver Konan, journaliste écrivain et observateur politique ivoirien estime qu’en six ans, le PDCI a été subtilement poussé de la Primature, des ministères de la Justice, de l’Economie, des Affaires étrangères et de la Défense. Ce remaniement qu’on annonçait « technique » avec quelques ajustements à la marge, sera donc substantiel pour certains acteurs et très politique ainsi le journaliste n’a pas écarté l’hypothèse d’un rapprochement Bédié-Soro.

Le rapprochement Bédié-Soro

On devrait s’y attendre. Henri Konan Bédié et Guillaume Soro main dans la main aux prochaines élections présidentielles, L’idée a de quoi paraître étonnante tant les deux hommes sont sur des registres d’engagement différents. Alors que le président Ouattara s’amuse à exclure certains cadres des partis alliés depuis quelques semaines, on assiste à des rencontres entre Henri Konan Bédié et Guillaume Soro.

Dans la présente conjoncture, le Pdci cherche essentiellement à restaurer des engagements du RHDP et à augmenter son pouvoir au sein de l’alliance. De son côté, le charismatique Guillaume Soro ne néglige pas la dimension  des relations avec le PDCI. Le rapprochement des deux hommes, s’il se confirme, contrariera la montée en puissance du parti des républicains et permettra de jouer sur les clivages internes.

En tout cas, ce rapprochement ne va pas faire plaisir aux ténors républicains qui voient déjà d’un mauvais œil le mouvement de Guillaume Soro.
Le mois dernier, le jeune président de l’Assemblée nationale a lancé son mouvement intitulé « Union des Soroïstes « , dans la perspective de l’élection présidentielle de 2020, depuis ce temps, il s’attire des flèches dans sa famille politique bien que le jeune député affirme que son mouvement n’est pas contre le Rdr.

Source :  www.imatin.net

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…